UI, UX : une différence et une ressemblance très prononcées

Nous avons souvent tendance à les confondre. Pourtant, UI et UX demeurent deux étapes bien distinctes mais néanmoins indissociables du processus de création d’un site web. Il est vrai que le design reste un terme assez large et vague pour les non spécialistes. Nous parlons en effet souvent à tort de « zoning », terme fourre-tout qui peut prendre la définition plus moins aboutie de n’importe quels marketeux de base. Un discours qui simplifie et minimise souvent l’importance de deux étapes clés UI/UX pour le bon fonctionnement d’un site internet qu’il soit marchand, promotionnel ou informatif.

L’UI (User Interface) regroupe tous les processus qui permettent le lien entre la machine et l’homme. Le but ? Autoriser un parcours plus aisé de l’internaute. L’ajout de boutons de navigation intuitifs et la mise à disposition d’un contenu de qualité offrent ainsi une plus grande clarté. L’organisation des éléments textuels et graphiques sur la base de normes techniques augmentent considérablement l’efficacité. Le site devient immédiatement plus esthétique… plus attrayant. Pourtant, l’UI seul n’est pas une solution satisfaisante. Il faut plus qu’un « bel emballage » pour créer l’attrait et l’intérêt indispensables à tout bon site web. C’est à ce moment qu’intervient son acolyte : UX.

L’UX n’est pas l’UI, mais l’UI est l’UX !

L’UX (User eXperience) prend, lui, en comptes des domaines qui se rapprochent plus de l’émotion, du ressenti. Une expérience utilisateur réussie doit faciliter la vie de l’internaute. Les webdesigners chargés du développement de l’UX apportent ainsi systématiquement des solutions centrées sur l’utilisateur pour concrétiser son action. Le contenu, le design, l’architecture du site se combinent alors pour offrir une expérience aboutie de la navigation. Souvent, le storytelling est judicieusement utilisé pour arriver à titiller la sensibilité des internautes. On le voit, l’UX intègre donc l’UI, mais son rôle demeure plus stratégique.

Tous les responsables du marketing n’ont qu’une chose en tête : vendre ou faire connaître ou informer au mieux leurs clients/internautes. Dès lors, l’association de UI/UX n’est plus une option. Pour prendre en compte les attentes et les besoins de l’utilisateur, il faut absolument élaborer un design fonctionnel qui inspire confiance et qui donne envie de partager.

A propos de l'auteur

Fondateur et dirigeant de La Fabrik Numerik

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *